Blablahelp et le drive local, de nouveaux services d’entraide

Avec le confinement, les habitudes alimentaires ont changé avec un retour à la consommation locale et de proximité. Cette tendance a donné naissance à plusieurs applications qui vous permettent d’acheter près de chez vous, en toute simplicité, notamment avec l’apparition de deux nouvelles applications mobiles « BlaBlaHelp » et « Le Drive Local ».

https://www.presse-citron.net/wordpress_prod/wp-content/uploads/2020/04/blablacar-blablahelp-app.jpg

Les activités de covoiturage stagnent dans 22 pays / régions, ce qui concerne environ 90 millions d’utilisateurs. BlaBlaCar attend la reprise en lançant BlaBlaHelp, une application pour aider à faire les courses.

Son Président fondateur, Frédéric Mazzella lance BlablaHelp, pour faire les courses de son voisinage. Il explique son adaptation et le lancement de ce nouveau service solidaire.

Quels sont les principes de BlaBlaHelp ?

Grâce à une communauté d’usagers de confiance et le savoir-faire d’une plateforme digitale, ainsi que l’envie d’action citoyenne, BlaBlaHelp est née la semaine dernière. Chaque inscrit sur BlaBlaCar peut devenir un helper et se proposer pour faire des courses. Vous pouvez activer le service pour vos proches, ainsi que pour les personnes plus âgées ou les plus vulnérables n’ayant pas accès au digital. Une compensation jusqu’à 10 % du prix des courses est en pace pour rémunérer le helper. 20 000 membres se sont inscrits en 72 heures sur cette nouvelle application.

LE DRIVE LOCAL : Retrouvez en ligne vos producteurs et commerçants ...

Pour répondre aux nouveaux usages des citoyens et à l’évolution de la consommation observée durant cette période de crise sanitaire, Hopps Group, premier opérateur postal privé, et la start-up aixoise GetBigger ont lancé cette application qui met en relation les commerçants, les producteurs locaux et les consommateurs, avec option drive et livraisons intégrées.

Selon une étude réalisée durant la période de confinement (du 20 au 24 avril 2020 auprès de 1700 répondants) par l’agence LSD pour GetBigger, 9 personnes sur 10 souhaiteraient avoir davantage de moyens d’accès aux producteurs locaux et commerces de proximité auprès desquels ils ont une bonne image. Près de 8 interrogés sur 10 se déclarent prêts à utiliser les services e-commerce de proximité et drive, souhaitant ainsi que leurs commerçants les mettent en place.

Comment marche Le Drive Local?

Le principe du “Drive Local” est simple. Chaque commerçant qui le souhaite s’inscrit gratuitement sur la plateforme, et ainsi peut proposer directement au consommateur ses produits. Le client fait sa sélection en ligne, via l’application, puis effectue son paiement en choisissant l’une des deux options suivantes : drive ou livraison. Le client peut, s’il le souhaite, récupérer ses courses dans l’ensemble des commerces où il aura effectué ses achats. Il ne déboursera alors pas un centime de plus.

S’il préfère opter pour la livraison à domicile, cela lui coûtera « 5,90 euros maximum pour le moment, moins la contribution de chaque commerce qui voudra participer à hauteur de 50 centimes, 1 euro ou plus… Donc plus j’achète chez des commerçants “contributeurs” à la livraison, moins cela va coûter au client. L’objectif c’est que cela coûte 1 ou 2 euros pour que ce service de livraison devienne quasi quotidien ou au moins hebdomadaire », poursuit Frédéric Pons.

Déjà lancée à Aix et Cassis

L’application est compatible sur tous les smartphones et est disponible sur internet. Elle a été lancée à Aix-en-Provence il y a quelques semaines. Déjà une quarantaine de commerçants sont répertoriés et plus de 3000 clients ont recours à ce nouveau service. Après un mois d’utilisation, il a été constaté qu’ils « ont acheté 2,5 fois en moyenne. Ça veut dire qu’ils achètent quasiment toutes les semaines », ajoute le DG de Hopps Group, très enthousiaste par les « très bons retours clients. Il y en a pour qui cette solution représente une partie importante du chiffre d’affaires ».

JMC Aix-Marseille Écrit par :